La treizième tribu d’Israël se serait perdue entre Parme et Plaisance, de Bruno Gaudens

La treizième tribu d’Israël se serait perdue entre Parme et Plaisance, de Bruno Gaudens

À la recherche de nos identités multiples

Ceci est un roman, une aventure en forme d’enquête sur les traces d’une communauté juive qui n’avait rien à faire dans une vallée de brigands perdue dans les Apennins et qui pourtant y apparaît soudain. Et qui disparaît tout aussi mystérieusement dans les dénégations répétées des rares habitants de ces villages italiens désertés l’hiver. 

Alors que les questions d’identité et d’enracinement commencent à poindre, voici que Dino et Renzo décident de se faire construire une maison au milieu du paysage. Sur une butte herbue. À la place de la grange du grand-père. Afin de réaliser leur rêve d’un chez-soi, peut-être s’enraciner, enfin. Tout en cherchant à comprendre, d’un cimetière dans la brume aux fermes abandonnées juste avant la montagne, qui peuvent bien être ces juifs ruraux qui ne cessent d’apparaître et de disparaître au détour des conversations et des tournants de la route qui mène dans la vallée.

Si Dino est l’enfant d’un fils de la région immigré en France, Renzo vient d’ailleurs et, sans être juif, son histoire personnelle faite de volonté d’intégration alors qu’il a fallu se battre, voire cacher son orientation sexuelle, lui fait sentir une certaine complicité humaine.

Bruno Gaudens est né en 1966 à Bruxelles d’un père italien et d’une mère française, il a été mis à l’Ecole européenne et a ensuite vécu à Paris en poursuivant ses études (La Sorbonne, lettres modernes) à Ithaca (boursier de l’université de Cornell/NY), à Strasbourg (rédacteur télévisuel pour Arte) et ensuite et depuis longtemps maintenant vit à Paris.

En librairie le 21 octobre.

 

La Voix, le Loin, de Raharimanana

La Voix, le Loin, de Raharimanana

Sur les traces de 100 poèmes

De Mayotte à Madagascar, de la Brière à Bibracte, de Francfort à Varsovie, des promenades et des errances dans les villes et sur les sentiers, Raharimanana a collecté un matériau conséquent de vidéos et de photo­graphies et a composé des chants et musiques sur le marovany, harpe malgache. 

Lors de ses pérégrinations, il a capté l’invisible, l’esprit parcourant ce qui vient à nous, qui est là, qui ne refuse pas de se dévoiler pour peu que les portes de nos perceptions s’ouvrent. Voir au-delà des yeux, tisser au-delà des fils. 

Il a puisé dans les possibles des sens pour les transcrire en mots et organisé 100 poèmes en 10 temps. La Voix, le Loin installation poétique, théâtre-performance, recueil papier est né.

L’ouvrage propose au lecteur une promenade à travers ces poèmes, expérience tactile, visuelle et mentale, et l’invite à suivre ses sens, à se déplacer, à décentrer le regard et faire confiance à son propre ressenti.

En librairie le 14 octobre 2021. 

Pour suivre les traces, rendez-vous à Bibracte – Mont Beuvray (71) jusqu'au 14 novembre 2021 ici

Festival des littératures et des vins des Arènes de Lutèce, 25 et 26 septembre

Vents d'ailleurs participe au Festival des littératures et des vins les 25 et 26 septembre

Festival des littératures et des vins des Arènes de Lutèce, 25 et 26 septembre

Vents d’ailleurs participe au Festival des littératures et des vins aux Arènes de Lutèce, (5e à Paris) les 25 et 26 septembre 2021.

Samedi 25 septembre 2021

14 h 45 : De Yambo Ouologuem à Ngugi wa Thiong’o, présentation de la collection « Pulsations » par Jean-Pierre Orban, écrivain et chercheur

Dimanche 26 septembre 2021

16 h 15 : Rencontre avec Bruno Gaudens, autour de son roman La treizième tribu d’Israël se serait perdue entre Parme et Plaisance

Le programme complet est ici

L’intégralité des bénéfices de la ginguette sera reversée à l’épicerie solidaire des étudiants du quartier Epi’Sol.

Prix de l’Académie française 2021 pour Frankétienne

Prix de l’Académie française 2021 pour Frankétienne

Vents d'ailleurs a le plaisir de partager cette belle nouvelle : l'Académie française décerne le Grand Prix de la Francophonie à Frankétienne !

Auteur, dramaturge, peintre, Frankétienne (ici) est un artiste complet. Contre tous les pouvoirs abusifs, il dresse la force du mot, la force de l’imagination et de la création.

Douze titres ont été publiés par les éditions Vents d'ailleurs dont La Marquise sort à cinq heures (ici)

Prix Senghor 2019 !

Prix Senghor 2019 !

Le prix Senghor du premier roman francophone et francophile a été remis à Ester Mann et Lévon Minasian pour Le fil des anges publié aux éditions Vents d'ailleurs.


À travers une émouvante histoire de transmission de l’art populaire des Pahlevans, les danseurs sur fil, les auteurs livrent une image décalée et tendre d’une Arménie aux contours arides, entre la mémoire, le poids de l’histoire et une jeunesse d'une vitalité résolument tournée vers l’avenir.

  

 

Dominique Loubao organisatrice du prix Senghor annonce les résultats

Dominique Loubao organisatrice du prix Senghor annonce les résultats

Rencontre autour du livre Le fil des anges

Rencontre autour du livre Le fil des anges

Ester Mann et Lévon Minasian

Ester Mann et Lévon Minasian

Débat avec Ester Mann et Lévon Minasian

Débat avec Ester Mann et Lévon Minasian

Ester Mann et Lévon Minasian avec Dominique Loubao

Ester Mann et Lévon Minasian avec Dominique Loubao

Ester Mann et Lévon Minasian avec Caroline Moulin-Schwartz

Ester Mann et Lévon Minasian avec Caroline Moulin-Schwartz

Remise du prix Senghor 2019

La remise officielle du Prix Senghor 2019 aura eu lieu, le jeudi 3 octobre 2019, à 20h00 au théâtre du Centre Wallonie-Bruxelles 46, rue Quincampoix, 75004 Paris. Des animations littéraires (Lectures, débat avec les membres du jury, récital poétique, émailleront cette soirée.


TROIS FINALISTES
« Magic Bab el-Oued » de Sabrina Kassa, Ed. Emmanuelle Colas (Algérie)
« L’Appel » de Fanny Wallendorf, Ed. Finitude (France-Belgique)
« Le fil des anges » d’Ester Mann et Levon Minasian, Ed. Vents d’Ailleurs (Arménie)

Charles Watson, poète haïtien, ouvrira la soirée. Après la proclamation du lauréat, les membres du jury, placé sous la présidence de l’écrivaine indienne Shumona Sinha, évoqueront leurs coups de cœur de l’édition 2019. Cet échange sera accompagné de lectures des textes distingués.

Vous êtes tous cordialement invités !

On croise les doigts !

J’irai danser sur la tombe de Senghor

J’irai danser sur la tombe de Senghor

Fin 1974, Kinshasa se prépare au « combat du siècle » entre les champions de la boxe Mohamed Ali et George Foreman. Au même moment, le jeune Modéro quitte son village dans le sud du pays pour rejoindre la capitale du Zaïre, jungle urbaine faite d’audaces musicales, coups fourrés et dragues décomplexées.

 

Le Cavalier en Milieu hostile

"Fallait quand même bien vous trimballer quelque part : le Kazakhstan c’est plein de mystères et c’est déjà toute une aventure d’écrire le nom sans faire de faute d’orthographe…"

On a laissé Bob Passion parler lui-même de son roman, et bien nous en a pris !!

C'est à découvrir sur Milieu Hostile. Merci à eux !

Un Cavalier festif au Club Convergences de La Ciotat

Un peu fatigués, certes, mais comblés par une nouvelle soirée telle que seul Bob Passion peut nous offrir ! Merci à la belle équipe de bénévoles du Club Convergences de La Ciotat pour avoir chaleureusement accueilli notre "Cavalier hilare", et merci à Samia Vandevoorde pour la photo (quel Cavalier festif...) !

 

 

Retour sur un week-end polar à Orange (84)

Vous l'aurez reconnu avec son perfecto bleu lors de la table-ronde des écrivains de romans noirs : Bob Passion accompagnait Vents d'ailleurs à Orange ce week-end. Merci à l'organisation de L'Antre des Livres et à tous ses adorables bénévoles !

 

Le Cavalier fait du bruit

A l’occasion de la sortie du Cavalier hilare, samedi 13 avril, Bob Passion et Vents d’ailleurs ont proposé au public du Pôle Nord, (l'Estaque) une soirée musico-littéraire à nulle autre pareille. Des copains, à manger, à boire, du poivre et du gingembre : (presque) tout pour une soirée bien déchirée. Les comédiens se sont tout d’abord succédés sur scène pour mettre en voix quelques extraits du texte vif et percutant de Bob, avant que ce dernier ne vienne jouer ses principaux morceaux : merci Bob !!!

... et merci à l’Agence de Voyages Imaginaires (Compagnie Philippe Car) pour son accueil !

  • CavalierHilareMarseille5
  • Bob Ddicace
  • Bob Dehors
  • CavalierHilareMarseille1
  • CavalierHilareMarseille2
  • CavalierHilareMarseille3
  • CavalierHilareMarseille4
  • CavalierHilareMarseille5
  • Bob Ddicace
  • Bob Dehors
  • CavalierHilareMarseille1
  • CavalierHilareMarseille2
  • CavalierHilareMarseille3
  • CavalierHilareMarseille4

 Et pour ceux qui veulent écouter Bob Passion...


© Ici et ailleurs, 2019