K. Sello Duiker au sommaire d'Homomicro

« Quand on pense à ce qu'il a écrit à 25 ans, on peut considérer qu'à 50 ou 60 ans, [Duiker] aurait été le Proust de l'Afrique ! ».

Très belle chronique à écouter ci-dessous (de 10'25 à 17') à propos de La sourde violence des rêves de K. Sello Duiker. C'est ICI.


Régis Roux et le bleu du port

LePort 180pxLe port de Jean-Yves Loude et Némo qui paraît aux éditions Vents d’ailleurs en cette fin d’année 2014 est un texte en prose animé par la révolte. Il l’est aussi par une poésie généreuse...

Lire la suite ICI


© Ici et ailleurs, 2019